Bienvenue sur le site de Vidauban

Bienvenue sur le site de Vidauban Bienvenue sur le site de Vidauban

Une ville où il fait bon vivre

Une ville où il fait bon vivre

Une ville en développement

Une ville en développement

Une ville qui bouge !

Une ville qui bouge !

Hommage solennel lors du conseil municipal

Le vendredi 16 octobre 2020 a marqué d’une manière indélébile, l’histoire contemporaine de notre pays ; une histoire qui malheureusement s’est aujourd’hui répétée à Nice.
Le 16 octobre dernier, Samuel Paty, 47 ans, enseignant, a été décapité près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, par un réfugié d’origine tchétchène de 18 ans,
pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression.
 
Face à cette horreur, Samuel Paty est devenu « le visage de la République » en ce qu’elle a de plus chère : sa liberté.
 
Mercredi 21 octobre, la France lui a rendu un hommage national dans la cour de la Sorbonne, lieu symbolique de l’esprit des Lumières et de l’enseignement.
 
A cette occasion, le Président Macron, lui a remis la Légion d’honneur à titre posthume et la « Lettre aux instituteurs et institutrices », de Jean Jaurès a été lue ; je souhaiterais ce soir, vous en lire un passage.
Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie.
Les enfants qui vous sont confiés n’auront pas seulement à écrire et à déchiffrer une lettre, à lire une enseigne au coin d’une rue, à faire une addition et une multiplication. Ils sont Français et ils doivent connaître la France, sa géographie et son histoire : son corps et son âme.
Ils seront citoyens et ils doivent savoir ce qu’est une démocratie libre, quels droits leur confère, quels devoirs leur impose la souveraineté de la nation…
Il faut leur montrer la grandeur de la pensée ;
il faut leur enseigner le respect et le culte de l’âme en éveillant en eux le sentiment de l’infini qui est notre joie, et aussi notre force, car c’est par lui que nous triompherons du mal, de l’obscurité et de la mort…
Je dis donc aux maîtres, pour me résumer : lorsque d’une part vous aurez appris aux enfants à lire à fond, et lorsque d’autre part, en quelques causeries familières et graves, vous leur aurez parlé des grandes choses qui intéressent la pensée et la conscience humaine, vous aurez fait sans peine, en quelques années, œuvre complète d’éducateurs.
Dans chaque intelligence il y aura un sommet, et, ce jour-là, bien des choses changeront.
 
Voilà en quels termes, dans la Dépêche, du 15 janvier 1888, Jean Jaurès évoquait le rôle de nos instituteurs.
L’époque n’est certes plus la même mais ce que représentent nos enseignants au sein de notre République, demeure plus que jamais d’actualité.
Ils sont ainsi les garants du savoir transmis aux générations futures, ils sont un des symboles de nos libertés.
La liberté de parole dans une République laïque, ouverte à tous, sans distinction de race, de couleur, ou de religion.
A ce meurtre a succédé aujourd’hui, en la basilique Notre Dame de l’Assomption, l’attaque, par un homme de "type nord-africain" âgé d'environ 25 ans, de personnes venues célébrer librement leur culte et au terme de laquelle nous dénombrons 3 victimes.
Une femme âgée de 70 ans, habituée de l'église, a été décapitée ; le sacristain de la basilique d’environ 45 ans, a été égorgé, et une femme d'environ 30 ans, a été "lardée de coups de couteau" et a succombé à ses blessures dans un bar situé à proximité.
L’effroi laisse place à la colère :
combien d’hommages et de commémorations allons-nous devoir subir ? Comment ne pas faire le rapprochement avec les différents attentats et les trop nombreuses victimes de Daech que la France pleure depuis maintenant plus de 5 ans.
Ce soir nous honorons la mémoire de Samuel Paty et de ces 3 personnes, mais également de toutes ces victimes que nous n’oublions pas, ceci tout en criant haut et fort que leur sacrifice n’a pas été vain : l’obscurantisme ne passera pas.
Dans une France riche de son histoire et de ses valeurs multiséculaires, il ne peut pas passer !
 
Restons solidaires pour ne pas nous laisser impressionner,
Restons fiers pour réaffirmer nos valeurs,
Restons forts pour les imposer à ceux qui choisissent notre pays, sinon qu’il le quitte !
 
Je vous demande à présent de bien vouloir observer une minute de silence avant d’entonner ensemble notre hymne national, symbole de notre République, toujours debout.
 
#SamuelPaty #Nice #Hommage #Attentats

Informations pratiques

Agenda des manifestations

Inscription à la newsletter "Nos idées de sorties"

S'abonner

En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail l'actualité de la ville de Vidauban. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien inclus dans les newsletters.

Météo à Vidauban

Partiellement nuageux
14°
Mer 25 Nov 2020
Lever du soleil : 07:42
Coucher du soleil : 17:01
Humidité : 58% Vent : 16km/h

Jeu 26 Nov 2020
16°C / 6°C


Ven 27 Nov 2020
17°C / 9°C


Sam 28 Nov 2020
15°C / 10°C


Dim 29 Nov 2020
18°C / 6°C